Nucléaire et Cattenom : réponse de la Ministre Ségolène Royal à une question parlementaire

Mme. Ségolène Royal, Ministre de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer, a répondu à une question parlementaire du Député Mosellan Patrick Weiten, président du Département, le 24 mai à l’Assemblée Nationale, au sujet de l’avenir de Cattenom et de la politique française concernant le parc nucléaire. La Ministre affirme : "Ce sont des sujets suffisamment sérieux pour que les différentes prises de position ne s’appuient pas sur les seules rumeurs, mais sur des déclarations en bonne et due forme." et "il est vrai (...)que nous avons un certain nombre de centrales nucléaires le long de nos frontières – Cattenom, Bugey, Fessenheim – et que nos amis des pays limitrophes nous interrogent régulièrement à ce propos. Nous leur avons d’ailleurs donné partiellement satisfaction, puisque la loi de transition énergétique intègre les élus de l’autre côté des frontières dans les commissions locales d’information. C’est la raison pour laquelle le dialogue continue." La Ministre Ségolène Royal conclut ses propos ainsi : "Vous savez que les centrales françaises ont des autorisations de durée de vie de quarante ans, dont un certain nombre arriveront à échéance à partir de 2017. Suivant l’avis de l’Autorité de sûreté nucléaire, elles auront oui ou non la possibilité de prolonger leur durée de vie. D’autres devront en effet fermer. C’est dans le cadre de cet équilibre, en toute transparence, que les décisions seront prises avec l’entreprise EDF."

Dernière modification : 25/05/2016

Haut de page