Les implantations d’entreprises françaises au Grand-Duché sont dynamiques et diversifiées.

Plus d’une centaine d’entreprises françaises sont implantées au Grand-Duché, dont un tiers dans le secteur financier, l’un des fers de lance de l’économie luxembourgeoise (près d’un tiers du PIB). La présence française est dynamique : les sociétés d’origine française emploient près de 10.000 salariés. La présence économique française au Grand-Duché est également renforcée par les 8.000 résidents de nationalité française et les plus de 60.000 frontaliers qui viennent travailler chaque jour au Luxembourg.

La présence française est importante et diversifiée dans de nombreux secteurs économiques : le Luxembourg, Etat-membre fondateur de l’Union Européenne, souhaite se positionner auprès des pays tiers comme « porte d’entrée de l’Europe » et jouer au sein de l’U.E. un rôle de plateforme de distribution transfrontalière, notamment pour les assurances en libre prestation de service ou les fonds d’investissement bénéficiant du passeport UCITS. Le Grand Duché est une terre d’accueil privilégiée d’investissements étrangers (IDE). Le Luxembourg est l’un des tous premiers pays en termes de flux comme de stocks d’IDE, en raison notamment de l’importance du secteur financier : en 2004, le Grand Duché a recueilli 8,8 % des flux d’IDE mondiaux entrants, en 4ème position après les Etats-Unis, le Royaume-Uni et la Chine (et 8,1 % des flux sortants, en 3ème position après les Etats-Unis et le Royaume-Uni). Les stocks d’investissements luxembourgeois à l’étranger et étrangers au Luxembourg sont essentiellement liés aux sociétés financières, notamment les holdings (pour plus de 90 %).

La France est en 2004 le 6ème investisseur direct (1,8 Md €) et le 10ème détenteur de stocks d’IDE au Luxembourg (11,8 Mds €). Les stocks d’investissements français au Luxembourg concernent principalement le secteur des services (84% des stocks en 2003), essentiellement les services financiers. Ces IDE sont également importants dans la sidérurgie et dans d’autres secteurs industriels : une vingtaine d’industriels français, dans le secteur bâtiment / travaux publics (Fougerolle, Tralux), ont développé des structures pour l’exportation : grands groupes comme Saint-Gobain, Air Liquide ou Total, mais aussi de nombreuses PME, dont certaines sont premières sur un marché international, avec l’essentiel de leur chiffre d’affaires réalisé à l’export.

Le Luxembourg est en outre un marché original : avec une population très cosmopolite en raison d’une forte implantation des services communautaires et d’organismes internationaux, d’un secteur financier très international, relativement limitée en nombre mais qui jouit de l’un des pouvoirs d’achat les plus élevés au monde. Dans le domaine du commerce et de la grande distribution, la présence française est dynamique, avec de nombreuses enseignes diversifiées couvrant tous les secteurs d’activité ; Auchan est le 2ème employeur français au Luxembourg et l’un des trois hypermarchés présents au Grand-Duché. La présence française dans le domaine automobile est un succès incontestable : en 2005, les exportations de véhicules automobiles ont progressé de près de 35 % pour atteindre 68 M € (50 M € en 2004). Renault est leader sur le marché luxembourgeois pour la 5ème année consécutive, avec plus de 7.000 unités commercialisées, devant Volkswagen. Peugeot et Citroën. Avec environ 30 % de parts de marché pour chacun des deux pays en 2005, la France et l’Allemagne se partagent la première place du marché automobile luxembourgeois.

Le secteur des services est riche en entreprises d’origine française, notamment pour les services informatiques prestés à la place financière ou à l’industrie : Steria, Cap Gemini (Sogeti-Transiciels). Dans l’hôtellerie et le tourisme, les entreprises françaises sont très actives : groupe Accor (8 hôtels), Carlson Wagons-lits (Wagons-lits Tourisme) ou encore Sodexho pour la restauration collective. Enfin, dans le secteur financier, moteur de l’économie luxembourgeoise, les principales banques et compagnies d’assurance françaises contribuent activement à l’activité et au rayonnement de l’une des principales places financières mondiales : BNP Paribas est l’un des 20 principaux employeurs du pays et le premier employeur français au Grand Duché.


Voir le site de la Mission économique

Dernière modification : 31/08/2006

Haut de page