Isabelle Hupert au Grand Théâtre de Luxembourg

L’Institut Français du Luxembourg soutient le théâtre français au Grand-Duché !

Hier soir au Grand Théâtre, Isabelle Huppert interprétait le rôle d’Araminte et Louis Garrel celui de Dorante dans Les Fausses confidences de Marivaux.

« Marivaux, c’est la langue française en fête », pouvait-on lire dans le Luxemburger Wort ce matin.

JPEG

Il faut dire que Marivaux savait jouer avec subtilité de l’élégance de la langue française pour parler d’amour…

« Vous me poussez à bout ; mon cœur en est plus croyable qu’un misanthrope qui voudra peut−être passer pour sincère à vos dépens, et aux dépens de la sincérité même. A mon égard, je n’exagère point : je dis que je vous adore, et cela est vrai ; ce que je sens pour vous ne s’exprime que par ce mot−là. J’appelle aussi mon amour une passion, parce que c’en est une ; je dis que votre raillerie me désespère, et je ne dis rien de trop ; je ne saurais rendre autrement la douleur que j’en ai ; et s’il ne faut pas m’enfermer, c’est que je ne suis qu’affligé, et non pas insensé. Il est encore vrai que je soupire, et que je meurs d’être méprisé : oui, je m’en meurs, oui, vos railleries sont cruelles, elles me pénètrent le cœur, et je le dirai toujours. Adieu, Madame ; voici Ergaste, cet homme si sincère, et je me retire. Jouissez à loisir de la froide et orgueilleuse tranquillité avec laquelle il vous aime. »

JPEG
Corinne Baylac, Directrice de l’Institut français du Luxembourg, Isabelle Huppert, Guy Yelda, Ambassadeur de France au Luxembourg, et Louis Garrel.

Institut Français du Luxembourg

Dernière modification : 09/05/2014

Haut de page