Conférence avec le professeur Jules Hoffmann, prix Nobel de médecine, le 21 mars 2012.

Le 21 mars 2012, l’Ambassade de France et l’Institut français au Luxembourg en partenariat avec l’Association Victor Hugo ont accueilli, le professeur Jules Hoffmann, à la Fondation Jean-Pierre Pescatore où l’académicien a donné une conférence sur « La réponse immunitaire innée et son rôle dans les défenses antimicrobiennes – aspects phylogénétiques » durant laquelle il est revenu sur les découvertes qui lui ont valu le prix Nobel de médecine en 2011.

Jules Hoffmann, né à Echternach en 1941, naturalisé français en 1970, a effectué sa carrière au CNRS, d’abord en tant que chercheur, puis en tant que directeur de recherche. Il a dirigé à Strasbourg le laboratoire de biologie générale à l’Institut de zoologie entre 1978 et 1993, puis l’Unité propre de recherche du CNRS « Réponse immunitaire et développement chez les insectes » jusqu’en 2006, enfin l’Institut de biologie moléculaire et cellulaire de 1994 à 2006. Président de l’Académie des sciences en 2007 et 2008, le Professeur Jules Hoffmann a obtenu en 2011 le Prix Nobel de médecine et la médaille d’or du CNRS pour ses travaux sur le système immunitaire. Il vient, par ailleurs, d’être élu à l’Académie française.

La conférence, qui a été suivi par un public nombreux parmi lesquels le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, François Biltgen et de nombreux scientifiques, a été l’occasion pour le professeur Jules Hoffmann d’exposer des recherches qui lui ont valu en 2011 avec l’Américain Bruce Beutler et le Canadien Ralph Steinman la prestigieuse distancions, le prix Nobel de médecine.

Jules Hoffmann a expliqué 40 années de ses recherches sur « la réponse immunitaire innée dans les défenses antimicrobiennes ». Il a présenté les récentes découvertes sur les mécanismes cellulaires et moléculaires de l’immunité innée apparus chez les premiers organismes multicellulaires et largement conservés depuis cette époque.

Le professeur Jules Hoffmann a présidé par ailleurs une Table ronde scientifique, intitulée « Recherche fondamentale, recherche clinique, soin des patients : une structuration adaptée ? Quelles perspectives pour une approche transnationale ? », le 22 mars tenue à l’Institut français au Luxembourg, qui a été suivi d’un déjeuner à la Résidence de France en présence de nombreuses personnalités parmi lesquelles le Premier Ministre, Jean Claude Juncker, le Ministre de la Santé, Mars di Bartolomeo, la Ministre de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle, Mady Delvaux-Stehres et du Ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Immigration, Nicolas Schmit.

Photo dans le logo d’article : Guy Jallay, Luxemburger Wort 70, Jeudi, le 22.03.2012, Page : Nr.15

JPEG - 23.9 ko
Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche François Biltgen, professeur Jules Hoffmann, Ambassadeur de France Jean-François Terral (par Guy Jallay)
JPEG - 27 ko
Conférence avec le professeur Jules Hoffmann
JPEG - 31.6 ko
Table ronde scientifique présidée par le professeur Jules Hoffmann
JPEG - 31.6 ko
Déjeuner à la Résidence de France
JPEG - 37.8 ko
Par Olivier Landini, Le Quotidien 70, le 22.03.2012, Page : 4
JPEG - 34.3 ko
Par Janina Strötgen, Tageblatt 70, le 22.03.2012, Page : 18
JPEG - 24.6 ko
Luxemburger Wort 70, Jeudi, le 22.03.2012, Page : Nr.15

Dernière modification : 28/03/2012

Haut de page