Communiqué conjoint relatif à la 4e Commission intergouvernementale franco-luxembourgeoise pour le renforcement de la coopération transfrontalière

JPEG

La quatrième réunion de la Commission intergouvernementale franco-luxembourgeoise pour le renforcement de la coopération transfrontalière s’est tenue le 26 mai 2015 à Paris, sous la présidence conjointe de Harlem Desir, secrétaire d’État chargé des affaires européennes de la République française et de Corinne Cahen, ministre à la Grande Région du Grand-Duché de Luxembourg.

Dans le prolongement de la rencontre entre le Président de la République française, François Hollande et le Premier ministre luxembourgeois, Xavier Bettel, le 6 mars 2015, cette réunion a permis de mettre en lumière la richesse de la relation franco-luxembourgeoise et la densité exceptionnelle de la coopération entre les deux pays, notamment en matière économique, scientifique et culturelle.

Les deux ministres ont marqué leur volonté d’intensifier la coopération transfrontalière entre les deux pays. Ils se sont engagés à promouvoir des initiatives concrètes pour améliorer le quotidien des habitants frontaliers et contribuer au développement économique de cet espace transfrontalier afin d’en faire un pôle de croissance, d’innovation, de compétitivité et de création d’emploi.

Ils se sont notamment félicités des progrès accomplis concernant l’aménagement du site d’Alzette/Belval, projet d’aménagement économique et urbain emblématique de la coopération transfrontalière franco-luxembourgeoise. Le déménagement d’une partie de l’Université du Luxembourg pour la rentrée universitaire 2015-2016 sur le versant luxembourgeois du site ainsi que le lancement des premiers projets immobiliers sur le versant français au début de l’année 2016 son autant d’exemples phares de cette coopération.

Les progrès réalisés dans le développement des infrastructures de transports ferroviaires et routières, notamment en matière de transport durable, sont essentiels pour améliorer la mobilité des dizaines de milliers de travailleurs qui franchissent quotidiennement la frontière. Les avancées réalisées dans le cadre du projet A31 bis ainsi que le développement de modes de transports alternatifs contribueront à fluidifier et accroître encore davantage les échanges transfrontaliers.

La signature, au cours de cette réunion de la Commission intergouvernementale, de trois accords de coopération dans les domaines de la sécurité civile et des secours (protection civile, service d’incendie et de secours), de la formation éducative, universitaire et scientifique, et de l’apprentissage transfrontalier témoigne de l’intensité de la relation transfrontalière francoluxembourgeoise.

Préparé dans le cadre de la Commission intergouvernementale, un accord de coopération sanitaire sera également signé à brève échéance.

La prochaine réunion de la Commission intergouvernementale se tiendra au Luxembourg en 2016.

Dernière modification : 17/08/2015

Haut de page